« Journalistes municipaux »: un appel à la reconnaissance

23 05 2008

journaliste-municipaux.jpg Rendre l’information municipale à la fois glamour et pédagogique. C’est la difficile tâche des journalistes de collectivités territoriales. Exercé par des professionnels de l’information, le métier est pourtant en mal de reconnaissance.

Employés par la ville, les « journalistes municipaux » sont fonctionnaires et ne répondent donc pas à la clause de conscience imposée par la charte du journalisme. Ils sont plus de 5000 dans ce cas-là. Un obstacle à l’attribution de la carte de presse. Pourtant aussi professionnels que les journalistes reconnus, ils ne jouissent pas du même statut. Pour Hélène Fanchini, rédactrice en chef du magazine municipal Le Nord,  »beaucoup d’entre [eux] sont considérés comme des sous-journalistes, voire des faux journalistes ». Un constat qui les a conduit à se réunir lors des Assises et à réfléchir aux solutions pour remédier à cette délicate situation.

Animateur du débat, Patrice Tourne, directeur de la Rédaction et Rédacteur en chef au journal A Paris, a proposé une évolution de statut de la profession. Il s’explique.

casque3.jpghttp://www.ipjmag.fr/ipjpodcast/audio/podcast-ipj-2006–2008-05-23-70190.mp3

http://www.ipjmag.fr/ipjpodcast/index.php?id=397

Propos recueillis par Hortense Villatte


Actions

Information



Leave a comment

You can use these tags : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture.
Anti-Spam Image